LES BANQUES ONT RECRUTÉ 24 000 PERSONNES EN 2013

En 2013, les banques françaises ont embauché environ 24 000 personnes(1). Il s’agit d’emplois qualifiés et de contrats durables : 6 embauches sur 10 se font en CDI contre 2 sur 10 au niveau national et les jeunes diplômés Bac +4/5 représentent plus de 40 % des recrutements(2).

Le secteur bancaire demeure l’un des premiers employeurs et recruteurs privés en France. Fin 2013, 371.000 personnes travaillent en France dans les banques adhérant à la FBF. L’effectif pour l’ensemble du secteur bancaire français a diminué de 1,6 % sur les 12 derniers mois. La baisse s’explique par une hausse des départs en retraite et concerne essentiellement les emplois de techniciens (-4,9 %)(2) tandis que les emplois de cadres sont quasiment stables (-0,5 %)(2).

Les banques offrent des emplois durables et de qualité

99 % des salariés des banques sont en CDI dans les banques. Les banques s’engagent aussi en faveur des jeunes : l’âge moyen des personnes recrutées s’établit à 29,5 ans, et 10 000 personnes sont accueillies en alternance (contrats d’apprentissage, contrats de professionnalisation, VIE), partout en France.

Les banques sont très attentives à maintenir et faire progresser les compétences de leurs salariés. Elles consacrent ainsi près de 4 % de leur masse salariale tous les ans à la formation professionnelle, contre 2,8% en moyenne dans les entreprises.

Plusieurs facteurs structurels expliquent l’évolution de l’emploi dans les banques
  • Le mode de distribution traditionnel des produits et services bancaires change et les clients se tournent de plus en plus vers la banque à distance. Ainsi, 47% des Français déclarent que le développement de l’offre de services bancaires via Internet les conduit personnellement à se rendre moins fréquemment en agence(3).
  • Les évolutions réglementaires impliquent des adaptations importantes et la restructuration de certaines activités.
  • Une pression fiscale très élevée, estimée à 65 % du revenu net avant impôt et taxes pour 2013. L’emploi bancaire est directement affecté par la taxe sur les salaires qui pourrait atteindre 2 milliards d’euros pour 2013. La FBF demande sa mise en extinction.

Contacts :

Colette Cova – tél : 01 48 00 50 07 - e-mail : ccova@fbf.fr
Céline Meslier – tél : 01 48 00 50 70 - e-mail : cmeslier@fbf.fr
www.fbf.fr





----------------------------------
(1) Projection sur la base du chiffre de la branche AFB(*) (taux d’embauche au niveau AFB de 6,1% pour 2013)
(2) Chiffres AFB (*)
(3) Enquête IFOP Image des banques, mai 2013




(*) L’Association Française des Banques (AFB) représente pour le dialogue social les établissements agréés en qualité de banque en application de l’article L511-9 du Code Monétaire et Financier.


Date :05/21/2014
Source : AFB